Témoignages

Témoignages de nos aidants

Apprenez à mieux connaitre l’organisme Baluchon Alzheimer à travers les témoignages d’aidants qui ont bénéficié de nos services.

Voici quelques témoignages reçus :

« Une différence incontestable, une expérience humaine extraordinaire, des rencontres riches et inoubliables bref, ça fait tout la différence ! »

« Quelle merveilleuse expérience ! Que de dévouement des baluchonneuses ! J’ai été aidante à plein temps durant 4 ans. Baluchon m’apporte un répit et un soutien irremplaçable. J’en demeure éternellement reconnaissante ».

« Pour moi, la Baluchonneuse est une bouée de sauvetage. Je lui confie mon proche ce qui me permet de reprendre mon souffle. Je pars en sécurité et je peux profiter de ces vacances bien méritées. »

« Quelle belle expérience j’ai vécue grâce à Baluchon Alzheimer ! J’ai confié ce que j’avais de plus précieux, mon mari, à un baluchonneur qui a fait un accompagnement humain, présent auprès de la personne et travaillant. Mon mari me parle de temps en temps du baluchonneur et me raconte les belles sorties qu’il a faites avec lui. Je suis fière de moi d’avoir osé faire appel à vos services. Je vous ai fait confiance et je ne suis pas déçue. Merci à toutes les personnes qui s’impliquent auprès des personnes qui en font la demande et qui restent polies et patientes devant notre manque d’expérience et nos questions maladroites. Au plaisir de se revoir l’an prochain. »

« Ce répit fait tant de bien… Je n’avais pas d’inquiétude sachant que le service était bien organisé. Je savais que mon conjoint était en sécurité. »

« Ces périodes de répit sont pour moi un élément important qui me permet d’envisager un maintien à domicile plus prolongé. Sans ce service, je risquerais d’être épuisée plus rapidement, voire même malade, ce qui m’obligerait à interrompre le maintien à domicile. Je suis convaincue que le baluchonnage favorise le maintien à domicile chez de nombreux tandems « proche-aidant/aidé».

« J’ai pu partir en toute quiétude sachant que le Baluchon me proposait une personne d’expérience pour s’occuper de mon mari. Et tout s’est très bien passé, pour lui et pour moi. »

« J’étais stressé de penser laisser ma fiancée en compagnie d’une inconnue qui en prendrait soin. C’est pourquoi j’ai choisi l’option 4 jours/3 nuits pour une première fois. J’ai été rassuré autant par les contacts téléphoniques que par le protocole rigoureux de la démarche. Je suis ravi du professionnalisme et de la sensibilité dont les intervenants ont fait preuve. »

« Baluchon Alzheimer m’a donné la possibilité de répit : mon besoin numéro 1 ! Et cela en toute confiance. Chaque fois, une complicité chaleureuse s’est créée entre les baluchonneuses et mon mari, mais aussi avec moi. Cela fait un bien immense de ne pas se sentir seule dans cet accompagnement si long et exigeant. Et plein d’apprentissages aussi. »

« Cela m’a permis de partir, de me reposer et garder mon mari à la maison avec son chien qu’il aime beaucoup et qui lui apporte du bonheur. Pouvoir relayer fait beaucoup de bien et recharge les batteries ».

« Deux fois par année, nous nous retrouvons en couple laissant ma mère avec la Baluchonneuse. Nous partons la tête en paix parce que nous savons qu’elle sera entre de bonnes mains. Nous avons besoin de Baluchon Alzheimer parce qu’autrement il n’y aurait rien. Notre mission serait possible, mais combien plus difficile et épuisante. Merci Baluchon Alzheimer d’exister, de nous appuyer et nous soutenir. »

« Les deux semaines offertes par Baluchon Alzheimer représentent un appui considérable dans ma vie. Baluchon Alzheimer me permet de prendre de vraies vacances. Je pars la tête libre de tout tracas pendant deux semaines. »

« Mon mari a été confié à une excellente baluchonneuse qui en a pris grand soin. Un gros merci à toutes ces personnes compétentes et au grand cœur qui nous offre un peu de répit. »

« Cela m’a permis de me reposer et d’être capable de continuer à m’occuper de ma mère chaque année. »

« J’ai pu prendre du répit tranquille après plusieurs années à m’occuper de mon mari à temps plein. Et la relation avec la baluchonneuse a toujours été stimulante. »

Il faut absolument soulager les aidants naturels. Cet appui est certainement d’un grand réconfort et permet « de tenir le coup » courageusement. Les conseils de la baluchonneuse sont indispensables. Elle permet à l’aidant naturel de sortir de son isolement et de renouer avec un univers plus large et plus stimulant. »

« Ça m’a permis de prendre de vraies vacances. Comme je n’ai qu’un frère qui vient me relayer un jour ici et là, j’ai pu enfin partir sans être inquiète et être obligée de revenir dès le lendemain. »

« Une planche de salut qui me permet, après quelques jours d’évasion, de refaire surface sereinement. »

« Il me permet de prendre du répit et de me ressourcer en tant qu’aidante naturelle. Je deviens donc une meilleure aidante et risque moins l’épuisement. »

« À un moment, je ne savais plus si je tiendrais le coup, Baluchon Alzheimer m’a redonné confiance ! je suis partie en voyage et je suis rentrée reposée et rassurée, mon mari avait été bien traité ».

Témoignages sur l’utilité de Baluchon Alzheimer sur le maintien à domicile

Estimez-vous que le baluchonnage favorise le maintien à domicile ?

« Oui, certainement car nous ne pouvons pas être disponibles 24 heures par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par année. Ça prend du repos pour pouvoir continuer le maintien à domicile. »

« Oui, cela m’a permis de garder mon proche deux ans de plus à la maison »

« Oui, cela permet à l’aidé de demeurer dans son environnement. Cela lui évite de vivre de l’anxiété, car il reste « dans ses affaires. »

« N’importe quelle personne qui travaille à temps plein a besoin et à hâte à ses vacances. C’est la même chose pour nous les aidants. De savoir que le baluchonnage approche nous donne le petit « boost » dont on a besoin pour continuer. D’avoir du temps de se ressourcer nous donne la force et le courage de continuer jusqu’au prochain baluchonnage. Il est nécessaire que BA continue de vivre pour nous soutenir. »

« Oui, je suis revenue moins fatiguée, plus calme et plus patiente pour m’occuper de mon mari. Avant de partir, j’étais au « bout du rouleau ». Après presque 2 mois, j’ai encore assez d’énergie pour, je l’espère, quelques mois encore. »

« Avec l’aide de Baluchon Alzheimer, j’ai pu prendre 7 jours de suite pour vraiment me reposer. Sans l’organisme, je n’aurais pas pu payer une personne 24/7. Et il est fort possible que je n’aurais pas pu continuer à m’occuper de mon mari. »

« Oui, cela favorise le maintien à domicile, car la personne Alzheimer reste chez elle, dans son environnement familier. C’est beaucoup moins traumatisant pour elle et ça facilite également la tâche de l’aidant : elle/il n’a pas à préparer ses effets personnels (vêtements, médicaments, etc.) et transporter la personne dans un autre milieu ».

« Absolument, parce que le malade se sent en sécurité à la maison : il a sa routine et ses repères. Mais l’aidant devient vite esclave de cet environnement, rendant difficiles les sorties aussi banales que l’épicerie ou la pharmacie. Lorsque que les organismes (comme ALPA, coop de soutien, centre de jour, etc.) peinent à répondre aux demandes de court répit (quelques heures), le répit long terme offert par Baluchon convient parfaitement à la situation, permettant à l’aidant de ventiler quelques jours. »

« Oh que oui, pour ma part, j’ai pu me reposer, me ressourcer, j’ai pu reconnecter avec ma vie et revenir en force. J’ai gardé ma mère beaucoup plus longtemps chez elle grâce à diverses ressources dont celle du Baluchon, qu’aurais-je fait sans vous ? »

« Oui, sincèrement, car pour être capables de garder son conjoint à la maison le plus longtemps possible, nous avons besoin d’aide. Être aidant demande beaucoup, c’est du 24 heures sur 24. »

« Oui certainement. La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer a besoin d’une stabilité et de pouvoir se reconnaitre dans son environnement. C’est ce qu’un organisme comme le vôtre apporte à notre aimé. »

« Bien-sûr, ces petits moments de liberté nous permettent d’être plus alerte et en forme pour rester à la maison. »

« Absolument. Le baluchonnage me donne un temps de répit à chaque année, et ce dans la paix d’esprit sachant que maman est entre de bonnes mains et qu’elle est bien. »

« Oui, parce que la baluchonneuse, en plus de nous donner du répit qui permet de continuer, nous donne des astuces qui nous permettent de nous ajuster. »

« Évidemment ! Comment peut-on supporter que le travail de proche aidant (24h/jour, 365/an, non rémunéré, sans vacances ou congés maladie…) puisse se faire sans répit ? Du répit pour permettre de souffler et permettre entre 50 000 et 70 000 $ d’économies à la société. Alors oui, le baluchonnage a tout sa raison d’exister. »

« Le maintien à domicile permet un bien-être au proche, retarde l’augmentation des symptômes. Il poursuit sa routine régulière à domicile. Il est beaucoup plus heureux et permet à la famille de profiter de quelque temps de repos en toute confiance ».

« Assurément. Il est important pour la personne atteinte de demeurer dans son cadre familier en jouissant de soins personnalisés prodigués par une personne aimante, souriante et dévouée. J’ai rencontré des baluchonneuses extraordinaires. Elles méritent notre admiration et notre reconnaissance. Baluchon Alzheimer occupe une place unique dans notre société où le maintien permanent à domicile est le rêve de demain. »

« Bien-sûr. Ça fait 5 ans que ma mère a été évaluée et qu’on a jugé qu’elle ne pouvait demeurer seule. Elle ne veut absolument pas aller en hébergement. Malgré l’aide d’amis, de la famille, du CLSC et de la société Alzheimer, ça devient lourd. Sans l’espoir de vacances, d’un petit voyage, on finit par avoir envie de démissionner et d’envisager le placement. »

« Grâce à ce ressourcement rendu possible, je comprends mieux le rôle de l’affection dans le maintien à domicile. Mon mari me fait entièrement confiance. Nous évoluons ensemble sans peur dans notre univers familier. Le baluchonnage me rééquilibre et me maintient en tant que compagnon utile, responsable de notre qualité de vie. Merci à vous, Baluchonneuses. »

« Oui, sans aucun doute. Quand je suis parti, je me suis senti libéré, car je pouvais faire confiance en la personne qui demeurait avec mon épouse. Le fait qu’elle reste à la maison 24 heures sur 24 avec la personne dont elle prend soin est très important. Un autre point est très positif : le rapport remis par la baluchonneuse à la fin de son séjour montre toute sa perspicacité et encourage l’aidant et le soutient, car on doute parfois de soi et on se demande si on s’y prend bien. »

« Oui, car il vient un moment où ce n’est plus possible. Je l’ai vécu et je l’ai vu aussi chez plusieurs proches écrans. Ce temps de répit gagné est précieux. »