< Retour à l'équipe
France Lebrun

Baluchonneuse

Baluchonner est un travail de cœur et d’amour. J’ai choisi de devenir baluchonneuse pour aider les gens à la maison afin qu’ils n’aient pas à faire héberger leur proche. Ayant moi-même été aidante auprès de mon conjoint décédé du cancer et d’une amie qui a fait un accident vasculaire massif et qui est décédée dans mes bras, je souhaite apporter mon soutien à l’aidant et lui permettre d’avoir du bonheur à la maison. À une dame de cent ans, atteinte de l’Alzheimer, qui me demandait : « Est-ce que tu as peur que je meure dans mon sommeil ? » J’ai répondu que je me sentais privilégiée de pouvoir l’accompagner jusque-là.