Impliquez-vous !

Offre d’emploi

LE MÉTIER DE BALUCHONNEUR (SE)

Si ce métier vous intéresse, joignez-vous à notre équipe en postulant dès aujourd’hui.

Baluchon Alzheimer accepte en permanence les candidatures intéressées par le métier de Baluchonneur(se). Si vous aimez établir des liens solides avec le proche aidant, pour lui permettre un répit, en le remplaçant pour une période déterminée ; Si vous souhaitez fournir un encadrement 24 heures sur 24 à une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer dans son lieu de résidence pendant toute la durée de l’absence de l’aidant (min. 4 jours – max. 14 jours consécutifs) ; Si un métier atypique, qui sort des sentiers battus vous attire, vous avez le profil que nous recherchons. Un comité de sélection se penche sur les candidatures une à deux fois par an, généralement au printemps et/ou à l’automne, pour le processus de recrutement. Pour postuler, envoyez-nous votre candidature en cliquant ici.

DEVENIR MEMBRE

En devenant membre de Baluchon Alzheimer, vous appuyez concrètement notre mission en plus d’être convié à notre assemblée générale annuelle et de recevoir régulièrement de l’information sur nos activités.

Pour une nouvelle adhésion, inscrivez-vous en ligne ou par la poste en imprimant ce formulaire et faites-le-nous parvenir avec votre contribution de 20 $ par chèque. La carte de membre est renouvelable tous les ans.

Pour renouveler votre adhésion, cliquez ici ou imprimez ce formulaire et faites-le-nous parvenir par la poste avec votre contribution de 20 $ par chèque.



FAIRE UN DON

Soutenez avec nous les aidants familiaux de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une affection apparentée qui désirent recevoir du répit entre 4 et 14 jours. Faites un don en cliquant ici.

Votre don contribuera à la mission de Baluchon Alzheimer et à offrir plus de répits aux aidants qui en ont grandement besoin. Ils pourront prendre soin d’eux, le temps d’une pause, pour pouvoir continuer à prendre soin de leur proche.

Rappelons-nous que, tout le monde peut devenir un jour un « aidant » ou un « aidé » et :

-qu’être un aidant naturel est un don de soi ;

-que cela exige une réorganisation majeure de sa vie et de son temps ;

-que cela demande de l’énergie, de l’argent, de la patience, de l’endurance ;

-que cette situation peut conduire à l’isolement social et à la détresse psychologique ;

-que cette responsabilité n’est pas toujours un choix ;

Soyez là pour eux et aidez-les en faisant un don.

Merci d’y croire avec nous et aussi fort que nous !